Expositions, Manifestations

Un Festival de l’histoire de l’art sous le signe de François Ier

28 mai 2015

Organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et le Château de Fontainebleau, avec le concours du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (MESR), le Festival de l’histoire de l’art aura lieu ce week-end les 29, 30 et 31 mai 2015. L’occasion de redécouvrir un haut lieu de la Renaissance voulu par François Ier, dont la France célèbre les 500 ans de l’accession au trône.

Le Festival d’histoire de l’art se tient pour la cinquième année au château de Fontainebleau, un lieu qui a fait “école”, une école éponyme caractéristique de la Renaissance française, influencée par les artistes italiens comme Rosso Fiorentino ou Le Primatice. De nombreuses estampes issues de la Réserve du département des Estampes et de la photographie représentant des états des fresques du château de Fontainebleau, notamment de la Galerie François Ier, sont rassemblées dans une des salles de l’exposition que la BnF consacre à un roi dont les collections de livres sont en partie à l’origine des siennes. Au centre de cette salle de l’exposition est disposé un buste de François Ier, évoquant ainsi celui du souverain qui était situé au-dessus de la porte menant depuis la Galerie François Ier à un cabinet privé détruit au XVIIIe siècle.

Jean Pic de la Mirandole, Liber de providentia Dei..., 1508. In-fol.

Jean Pic de la Mirandole, Liber de providentia Dei..., 1508. In-fol.

Une autre salle de l’exposition de la BnF rassemble un certain nombre de reliures aux armes du roi avec sa célèbre salamandre. Ce sera l’occasion pour la BnF de proposer au Festival d’histoire de l’art une conférence sur le thème suivant : “De la protection à l’ostentation. Les reliures de la bibliothèque personnelle de François Ier” le 30 mai de 16h00 à 16h45. La BnF possède une importante collection de reliures couvrant les livres manuscrits ou imprimés du roi François Ier. De tissu, de cuir, aux armes, avec ou sans décor, elles témoignent de l’importance accrue donnée à l’aspect de ces volumes durant la Renaissance. Toutes ces reliures ont été pour l’occasion numérisées dans Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF et de ses partenaires, et sont présentées sur une base dédiée et enrichie de nombreux compléments pédagogiques, comme la reliure présentée ci-contre en veau brun à décor aux armes de François Ier, réalisée par l’atelier d’Etienne Roffet, vers 1539-1540. A noter également, que parmi les livres exposés par la BnF, figure le manuscrit de la Description des douze césars, acquis par la BnF au moyen d’une souscription publique.

  • En savoir plus

Exposition François Ier, pouvoir et image à la BnF du 24 mars 2015 au 21 juin 2015
Site officiel du Festival d’histoire de l’art de Fontainebleau
La base des reliures de la BnF
Présence de Cédric Michon, biographe de François Ier, lors d’un café des livres le 6 juin 2015

Photo : détail du portrait de François Ier par Clouet (Le Louvre)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2015/05/un-festival-de-histoire-de-art-sous-le-signe-de-francois-ier/trackback/

 

Laissez un commentaire