Choix du bibliothécaire

[Actualités audiovisuelles] Le rāga dans tous ses états

22 décembre 2015

Le rāga nous plonge au cœur de l’art musical de Inde et plus profondément encore dans la culture indienne. Considérée depuis des temps immémoriaux comme une émanation divine, la musique participe de l’essence même de la civilisation de L’Inde.

Les grandes sources littéraires anciennes, le Veda et les épopées hindoues que sont le Mahābhārata et le Rāmāyana, aussi bien que les sources iconographiques, manifestent la place primordiale tenue par la musique dans la culture indienne.

Les racines millénaires de la musique en Inde ont laissé leur empreinte dans les différentes régions de ce vaste territoire. Jusqu’au 13e siècle environ, l’Inde était dotée d’un seul et même système musical duquel a émergé deux traditions différentes : la musique hindoustani au Nord et la musique carnatique au Sud. Alors que la première s’est imprégnée d’éléments musicaux perses et arabes, la seconde est restée plus proche de ses origines.

Mais au-delà des différences régionales et stylistiques, le rāga est bien un facteur d’unité de la musique indienne, il en est le pivot ; complexe à définir et difficile à appréhender pour l’oreille occidentale familière de l’harmonie et du contrepoint, un rāga n’est seulement un sujet d’écoute ; c’est une source de ravissement esthétique et spirituel aussi bien pour les musiciens que pour leur auditoire. Et comme l’a écrit Jean-Claude Carrière, “entrer en Inde c’est entrer dans une autre musique, c’est changer d’oreille”.

Depuis les années 1960, la musique classique indienne a trouvé une écoute auprès des publics occidentaux très divers grâce aux nombreux concerts donnés par des musiciens indiens désireux de faire connaître et comprendre leur tradition musicale. Le sitariste Ravi Shankar été le pionnier à parcourir les scènes européennes et américaines, suivi de nombreux autres musiciens comme le violoniste L. Subramaniam. De nos jours, le rāga et ses grands interprètes s’invitent régulièrement dans les grandes salles de concert ; c’est notamment le cas à la Philharmonie de Paris où le public est toujours au rendez-vous.

  • Où et quand ?

Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand
Disques à écouter sur tous les postes audiovisuels de la Bibliothèque du Haut-de-jardin
Du mardi au samedi (10h-20h) et le dimanche (13h-19h), entrée gratuite dès 17h

  • Toujours plus

Les autres actualités des collections audiovisuelles de la BnF.
Toutes les [Actualités audiovisuelles] du Blog Lecteurs.

Julie Devanz-Fiorini (BnF)

Crédit photographique : Jeune femme jouant du tanpura, Inde, Rajasthan (école de Kishangar, ca. 1735) © Metropolitan museum of art New York (DR)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2015/12/actualites-audiovisuelles-le-raga-dans-tous-ses-etats/trackback/

 

Laissez un commentaire