Manifestations

[Club des livres] Florent Quellier décrit les festins de Louis XIV

2 décembre 2015

A la veille des fêtes de fin d’année et des festins auxquels elles donnent lieu, le club des livres de la BnF invite ce samedi 12 décembre à 17h Florent Quellier. Maître de conférences en histoire moderne à Tours et titulaire de la chaire du CNRS Histoire de l’alimentation des mondes modernes, il viendra parler des ripailles du siècle de Louis XIV, à propos d’un livre qu’il publie chez Belin.

Florent Quellier, Festins, ripailles et bonne chère au Grand siècle

Florent Quellier, Festins, ripailles et bonne chère au Grand siècle

Le destin tragique de Vatel, popularisé par le cinéma il y a une quinzaine d’années, est la partie émergée de l’histoire des festins, du goût et de la convivialité qui remplissent le siècle de Louis XIV. Avec Festins, ripailles et bonne chère au Grand siècle, Florent Quellier installe le lecteur aux tables de fête et décrit les mets préférés des Français, ainsi que les coutumes de table, depuis celles de la cour de France jusqu’à celles des villages.

Que signifie faire “bonne chère” ? Comment se déroulent les festins dans la France d’Ancien Régime ? Que nous révèlent les pratiques gastronomiques sur la sociabilité du Grand siècle ?

Les visages de la table sont innombrables. Ce sont ceux de l’ensemble des vingt millions de Français autrefois dénombrés par Pierre Goubert, et non des seules élites repues. Ce sont des visages masculins et féminins, ceux d’enfants, d’adultes et de vieillards, de catholiques et de protestants, de libertins et de “faux” dévots, même parfois ceux des sauvages de Nouvelle France, à la fois si loin et si proches. La pratique de la bonne chère est avant tout un rapport à l’autre, et à soi, une histoire de corps (voir Georges Vigarello), celui parfois grotesque des romans comiques ou naturellement corpulent des marchands de bouche, celui du teint frais et printanier de l’individu en bonne santé au corps souffrant du goutteux.

Aborder les cultures alimentaires du 17e siècle, comprendre ce qui constitue le bien boire et le bien manger ensemble, contribuent à la construction des identités - sociales, sexuelles, générationnelles, religieuses, provinciales ou nationales.

  • En savoir plus

Lien vers la bande annonce du film Vatel de Roland Joffe
Lien vers l’entretien aux rendez-vous de Blois avec Florent Quellier

  • Pratique

Club des livres le samedi 12 décembre à 17 h

Bibliothèque nationale de France
Site François-Mitterrand - Club de l’Est - Hall Est

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2015/12/florent-quellier-decrit-les-festins-de-louis-xiv/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.