Conservation des collections

Le patrimoine au défi du changement climatique

9 décembre 2015

Le changement climatique est installé comme une réalité et affecte de nombreux aspects de la vie sur terre. Le patrimoine matériel et immatériel de l’humanité est lui aussi affecté par le changement climatique. L’accueil de la COP21 (ou 21e Conférence des Parties ) en France au Bourget, offre l’opportunité de le rappeler.

  • Une prise de conscience récente de la menace globale sur le patrimoine

Les menaces que font peser le dérèglement climatique sur le patrimoine n’ont que récemment été prises en compte au sein des grandes conférences internationales. La préoccupation apparaît pour la première fois à partir de 2006. Cette thématique est traitée par la direction du Comité du patrimoine mondial qui a préparé un rapport sur la Prévision et la gestion des effets du changement climatique sur le patrimoine mondial (2007). Ce rapport indique par exemple que 136 biens classés au patrimoine mondial sont menacés par des crues liées à la montée des eaux, dont Venise. Cette année, une session de la conférence internationale du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) intitulée Our Common Future Under Climate Change du 7 au 10 juillet, était consacrée aux effets du changement climatique sur le patrimoine (”Cultural Heritage facing up to Climate Change, Sea Level Rise and Pollution”).

  • L’atténuation du changement climatique et l’adaptation du patrimoine aux évolutions

Il faut distinguer entre l’atténuation du changement climatique qui agit sur ses causes et l’adaptation au changement climatique qui agit sur ses effets.
En ce qui concerne l’atténuation au changement climatique, les bâtiments culturels recherchent des solutions pour limiter leur consommation énergétique et leurs déchets. A la Bibliothèque nationale de France par exemple, le parc d’im­primantes a été diminué, les marchés publics intègrent des éléments liés au développement durable, l’éclairage par led (Light Emitting Diode) permet de réduire la consommation d’énergie.
L’adaptation au changement climatique est tout aussi nécessaire pour préserver les collections. La structure de la BnF qui dispose d’une forêt intérieure limite l’effet très important d’îlot de chaleur urbain en période de canicule, même si’il n’a pas été aménagé dans ce but au moment de sa conception. La BnF vient de publier sur son site web une charte de la conservation. Alors que l’élévation des températures favorise la dégradation des papiers et polymères en accélérant les processus chimiques, la BnF est vigilante aux conditions de conservation de ses documents qui sont stockés à une température constante de 19°C.

Des conditions environnementales adaptées et stables, inscrites dans le développement durable, conformes aux normes ou recommandations en vigueur et tenant compte de leur évolution, sont garanties dans tous les bâtiments (extrait de la Charte de la conservation de 2015)

La BnF anticipe également les situations les plus critiques, par exemple une crue centennale comme celle de 1910 qui affecterait ses sites parisiens. A cet effet, un plan d’urgence est élaboré pour faire face à ce type d’événement exceptionnel.

Cette préoccupation environnementale que développent les institutions patrimoniales comme le BnF, démontre s’il était nécessaire la nécessité de favoriser l’interdisciplinarité entre sciences du climat et de la conservation.

  • En savoir plus

UNESCO, Changement climatique et patrimoine mondial, 2007.
Conférence Our common future under climate change du 7 au 10 juillet 2015 à Paris.
Serge Derouault et Anne-Hélène Rigogne, « Une gestion responsable des expositions temporaires à la Bibliothèque nationale de France », La Lettre de l’OCIM, 140 | -1, 10-15.
Charte de la conservation de la BnF
Le plan d’urgence de la BnF

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2015/12/le-patrimoine-au-defi-du-changement-climatique/trackback/

 

Laissez un commentaire