Manifestations

[Club des livres] Histoire de la gare de Paris-Austerlitz

2 février 2016

La BnF appartient à un quartier urbain en pleine rénovation, celui de la ZAC Paris Rive gauche, qui s’étend de la Gare d’Austerlitz aux limites communales de la ville d’Ivry. Au travers du Club de livres du 6 février prochain, la BnF s’intéresse à l’histoire de cette grande voisine qu’est la Gare d’Austerlitz à l’occasion d’un livre richement illustré de Didier Leroy et Paul-Henri Bellot.

La gare d’Austerlitz est atypique dans le paysage ferroviaire parisien, transformée dès 1900 en gare de passage par la compagnie du Paris-Orléans qui jugeait nécessaire l’édification d’un terminus plus prestigieux au quai d’Orsay. Elle bénéficia de l’électrification du PO dès 1927, et ses grandes heures furent celles des premières relations à 200 km/h de la SNCF à la fin des années soixante, à l’époque du Capitole pour Toulouse, tandis que le réseau banlieue se développait avec l’ouverture souterraine et bientôt la ligne C du RER.

Dans l’esprit de la collection initiée par ses auteurs, cet ouvrage fait la part belle aux images, couleur et noir et blanc, pour évoquer l’ambiance de la banlieue Sud-Ouest jusqu’aux années soixante-dix à travers ses trafics voyageurs et marchandises, son matériel et ses dépôts, de Paris-Quai-d’Orsay à Dourdan, Étampes et Pithiviers.

  • En savoir plus

Didier Leroy et Paul-Henri Bellot, Paris Austerlitz et sa banlieue, Paris : La vie du rail, 2015.

  • Pratique

Club des livres le samedi 6 février à 17 h

Bibliothèque nationale de France
Site François-Mitterrand - Club de l’Est - Hall Est

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2016/02/club-des-livres-histoire-de-la-gare-de-paris-austerlitz/trackback/

Commentaires (1)

  1. Bonjour, j’ai besoin de savoir si on pouvait aller dans les années 50 env. De la gare d’Austerlitz (et non Saint-Lazare comme actuellement) à celle de Deauville.
    Merci beaucoup de votre aide

 

Laissez un commentaire