Manifestations

Habiller le livre : phénomène de mode ou enjeu éditorial ? [Atelier du livre - 24 mai 2016]

10 mai 2016

Qu’elles soient de papier ou de carton, richement illustrées ou ornées d’un unique titre manuscrit, échangées sous le manteau ou exposées en librairies, les couvertures de livres font bien plus qu’envelopper de simples pages et se trouvent au cœur d’enjeux graphiques, éditoriaux et littéraires.

C’est sur leur histoire, de la bibliothèque bleue au livre numérique, leur importance en termes de graphisme et de stratégies éditoriales, entre marketing et construction d’une valeur symbolique, que se pencheront chercheurs, étudiants et professionnels lors du prochain atelier du livre organisé par la Bibliothèque nationale de France, en partenariat avec l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Apparue avec la première « révolution du livre », qui marque le passage du rouleau antique au codex organisé en cahiers, la couverture a d’abord une fonction protectrice : celle d’envelopper pour les préserver les plats et le dos d’un livre. Au cours des siècles, elle peut prendre la forme d’une solide couverture cartonnée ou se résumer à quelques feuilles de papier pliées et cousues au corps d’ouvrage. Elle se fait bientôt support publicitaire et joue au XIXe siècle un rôle stratégique pour les éditeurs, au moment où le livre fait son entrée dans un marché de masse. La couverture s’inscrit alors au cœur d’enjeux esthétiques, commerciaux et littéraires. Les stratégies promotionnelles attachent beaucoup d’importance à la couverture du livre, devenue la « marque de fabrique » d’une maison d’édition confiée à des graphistes talentueux. L’apparition des livres numériques aurait pu faire croire à un déclin de ce rôle fondamental mais les efforts des éditeurs actuels pour créer des couvertures attractives, d’un genre nouveau, contribuent à prouver le contraire.

Programme :

14h : Ouverture par Sylviane Tarsot-Gillery (sous réserve), directrice générale de la Bibliothèque nationale de France et Cécile Rabot, directrice du master Métiers du livre de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense

La couverture, arme symbolique de l’éditeur dans un marché de masse. Par Jean-Yves Mollier, Professeur d’histoire contemporaine à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

L’art des couvertures chez Maspero: une fabrique artisanale pour une forte identité symbolique. Par Julien Hage, Historien, Maitre de conférences au Pôle Métiers du livre de Saint-Cloud, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, Laboratoire DICEN-IDF

Aux origines de la couverture imprimée. Par Fabienne Le Bars-Nguyen, conservatrice à la Réserve des livres rares de la Bibliothèque nationale de France

15h30-15h40 : Questions et pause

La couverture entre séduction et recherche de légitimation littéraire. Par Pauline Reymond, éditrice chez J’ai lu, et Maxime Troutier, libraire, anciens masterants de l’Université Paris Ouest Nanterre La défense

Les couvertures de livres numériques aujourd’hui : quels enjeux ? Par Valérie Ferrière, présidente de la Société d’édition Flexedo

16h40-17h : Questions et pause

17h-19h : Table ronde :
Quelles réactions suscitent les couvertures de livres aujourd’hui ?
La table ronde sera consacrée à l’impact que peuvent avoir aujourd’hui les couvertures de livres, papier ou numériques, auprès des lecteurs. Les intervenants, venus de milieux professionnels divers, partageront leurs réflexions, issues de leur expérience particulière.
Animée par Sonia Deleusse, directrice de Lecture Jeunesse et de la rédaction de la revue Lecture jeune, avec Natacha de La Simone, responsable de la librairie L’Atelier Jourdain, Roxane Lecomte, responsable de l’édition papier et numérique, du graphisme et des sites chez Publie.net, cofondatrice du studio ebook Chapal & Panoz, Dany de Ribas, attachée de presse, Société d’Edition Les Belles Lettres, Nathalie Thouny, directrice de BnF Partenariats et Florent Lécorché, bibliothécaire à la médiathèque de Meudon.

Où et quand ?
mardi 24 mai 2016 de 14h à 19h
Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand
Petit auditorium, entrée libre

> le programme complet et une bibliographie sélective sur le site de la BnF.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2016/05/habiller-le-livre-phenomene-de-mode-ou-enjeu-editorial-atelier-du-livre-24-mai-2016/trackback/

Commentaires (1)

  1. Merci pour cet excellent article. J’aurais bien aimé un atelier pour les écrivains.

 

Laissez un commentaire