BnF, Participations, architecture

Votre première visite à la BnF, c’était comment ?

16 septembre 2016

La délégation à la Stratégie et la Recherche de la BnF lance, à l’occasion de la rentrée universitaire, une enquête sociologique sur les “primo-arrivants”. Il s’agit d’une étude par entretien avec les visiteurs qui l’acceptent, afin d’identifier les intentions de visite, les représentations de la Bibliothèques, les difficultés rencontrées et les solutions trouvées.

Êtes-vous déjà entrés à l'intérieur d'une encyclopédie ?

La BnF est un espace public, ouvert à tous, et pourtant elle répond à des attentes spécifiques dans l’histoire de chacun. On y vient pour approfondir des études, préparer un concours, explorer des trésors, mener un projet, fouiller le passé, découvrir de l’inconnu. De là on y passe du temps, du quotidien, des moments de concentration et des pauses, on flâne dans une exposition ou dans des rayons, il y a des jours avec et des jours sans. Chacun a une expérience intellectuelle et matérielle singulière de la Bibliothèque. Et tout commence à la première visite…

En cette période de rentrée, les « nouveaux » se repèrent dans le hall Ouest : des nouveaux étudiants qui commencent leur année, des nouveaux parisiens qui cherchent une bibliothèque dans la capitale, des nouveaux voisins qui s’installent à côté et viennent visiter le lieu.

Qu’est-ce qui déclenche la visite à la Bibliothèque nationale de France en particulier ? Comment se repère-t-on dans ces lieux à la fois grands et éparpillés, et comment se repère-t-on dans ces collections à la fois immenses et spécialisées ? Qui peut jouer le rôle d’initiateur pour accompagner cette première visite ?

Si vous êtes « nouveau » à la BnF et que vous acceptez de partager votre expérience, ou si vous voulez prendre le temps de raconter cette étape pour contribuer à l’évolution des services de la Bibliothèque, merci de prendre contact avec Irène Bastard : irene(point)bastard(at)bnf(point)fr.

Au fil de l’automne, des portraits de visiteurs ou des exemples anonymes de ce que l’on vit seront publiés sur ce blog sous la rubrique “Première visite” pour susciter des échanges avec la communauté des lecteurs.

Et pour commencer, voilà l’expérience d’Umberto Eco, qui décrit la bibliothèque comme une aventure :

Je peux décider d’y passer une journée dans la plus pure joie, je lis les journaux, j’emporte les livres au bar, puis je vais en chercher d’autres, je fais des découvertes. J’étais entré là pour m’occuper, mettons de l’empirisme anglais, et au lieu de cela je me retrouve chez les commentateurs d’Aristote, je me trompe d’étage, je pénètre dans une section où je ne pensais pas entrer, de médecine par exemple, et soudain je tombe sur des ouvrages traitant de Galien, avec des références philosophiques donc. Dans ce sens, la bibliothèque devient une aventure. (Umberto Eco, De Bibliotheca, discours prononcé à la Bibliothèque de Milan en 1981).

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2016/09/votre-premiere-visite-a-la-bnf-c-etait-comment/trackback/

 

Laissez un commentaire