BnF, Valorisation

Hommage à Helmut Kohl (1930-2017)

22 juin 2017

photographie d'Helmut Kolh au Bunderstag le 3 février 1983Helmut Kohl, chancelier allemand pendant seize ans (1982-1998), reconnu comme l’homme de l’unité allemande et de l’unité européenne, est décédé le 16 juin 2017, à l’âge de 87 ans.


Entré au Parti chrétien démocrate (CDU), dès l’âge de 16 ans, il en gravit progressivement les échelons jusqu’à devenir président de la CDU fédérale en 1973.
A la faveur de la rupture de la coalition entre les sociaux-démocrates et les libéraux du chancelier Helmut Schmidt, Helmut Kohl, qui était alors président du groupe parlementaire CDU-CSU au Bundestag, devient, le 1er octobre 1982, le sixième chancelier de la République fédérale d’Allemagne.
Au cours de ses premières années de pouvoir, les liens avec la France, et François Mitterrand en particulier, se resserrent. En 1984, à l’ossuaire de Douaumont, près de Verdun (Meuse), devant un cercueil recouvert des drapeaux français et allemand, François Mitterrand saisit la main d’Helmut Kohl : la photographie restera gravée dans les mémoires.
Le 9 novembre 1989, Helmut Kohl est surpris par l’ouverture du mur de Berlin, mais le 28 novembre suivant, il présente au Bundestag un « programme en dix points pour le dépassement de la division de l’Allemagne et de l’Europe », et en décembre 1989, au Conseil européen de Strasbourg présidé par François Mitterrand, il obtient le soutien des Douze à l’auto-détermination du peuple allemand. Le 1er juillet 1990, l’union économique, monétaire et sociale des deux Allemagnes est effective.
Parallèlement, Helmut Kohl accepte la mise en route de l’Union économique et monétaire européenne, alors même qu’il l’estime préjudiciable aux intérêts allemands. Il défend l’euro jusqu’à son lancement le 1er janvier 1999.

Après la réunification allemande, il reste encore huit ans au pouvoir. Années marquées par la stagnation de la vie politique et l’ajournement des réformes. L’usure du pouvoir profitera à la coalition rouge-verte emmenée par Gerhard Schröder et Joschka Fischer.
Fin septembre 2017, à l’occasion des élections fédérales allemandes, le département Droit, économie, politique de la Bibliothèque nationale de France réalisera une sélection accompagnée d’une bibliographie sur le thème de l’Allemagne.

En attendant cette échéance, la bibliographie réalisée en 2013, lors des précédentes élections fédérales, est toujours disponible.

Pour aller plus loin :

Les collections en science politique de la salle D de la bibliothèque du Haut-de-jardin propose des ouvrages sur ce sujet, dont les titres suivants :
-    Langguth, Gerd, Kohl, Schröder, Merkel : Machtmenschen, München, Deutscher Taschenbuch Verlag, 2009.
-    Stark, Hans, Helmut Kohl, l’Allemagne et l’Europe : la politique d’intégration européenne de la République fédérale, 1982-1998, Paris ; Torino ; Budapest, l’Harmattan, 2004.
-    Clemens, Clay, Paterson, William Edgar, The Kohl chancellorship, London ; Portland, Or., F. Cass, 1998.
-    Kohl, Helmut, Je voulais l’unité de l’Allemagne, Paris, Éd. de Fallois, 1997.
-    Picaper, Jean-Paul, Pruys, Karl Hugo, Helmut Kohl, Paris, Fayard, 1996.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2017/06/hommage-a-helmut-kohl-1930-2017/trackback/

 

Laissez un commentaire