Manifestations

Gaëlle Obiégly et Thomas Clerc à la BnF

4 novembre 2017

Dans le cadre du festival littéraire « Paris en toutes lettres » organisé par la Maison de la Poésie du 9 au 20 novembre, Gaëlle Obiégly et Thomas Clerc présenteront le 10 novembre leurs travaux au terme d’une résidence à la BnF.

Durant une semaine, les écrivains Gaëlle Obiégly et Thomas Clerc, connus tous deux pour aimer les expériences artistiques et s’intéresser à l’espace, ont investi la BnF pour une résidence en forme d’exploration. Toutes les portes leurs ont été ouvertes (réserves, salle des machines, salle de lectures…) et ils ont eu carte blanche pour découvrir, prendre des notes, enquêter ou rêver. Gaëlle Obiégly a mené sa résidence sur le site de Tolbiac tandis que Thomas Clerc a exploré le site Richelieu.

Dans le cadre du festival littéraire « Paris en toutes lettres » organisé par la Maison de la Poésie, ils présenteront leurs notes préparatoires et feront un état des lieux de cette résidence littéraire, le vendredi 10 novembre de 18h30 à 20h00 au Petit auditorium.

Gaëlle Obiégly

Née le 21 août 1971 à Chartres, Gaëlle Obiégly a fait des études d’art puis de russe, avant de publier ses premiers romans dans la collection L’Arpenteur (Gallimard) : Gens de Beauce (2003), Faune (2005), La Nature (2007). Elle est aussi plasticienne et actrice et a collaboré à diverses revues, notamment L’Impossible et Les Chroniques purple. Gaëlle Obiégly a été pensionnaire à la villa Médicis en 2014-2015.

Vous pouvez lire dans la salle H ses trois derniers romans, publiés par les éditions Verticales : Le musée des valeurs sentimentales (2010), Mon prochain (2013) et N’être personne (2016). Vous pouvez également voir en ligne Gaëlle Obiégly présenter Mon prochain, et lire par exemple sur N’être personne deux articles de Mathilde Girard (« Gaëlle Obiégly : Une héroïne (N’être personne) ». Diacritik, 10 février 2017) et Bertrand Leclair (« Gaëlle Obiégly, travailleuse clandestine ». Le Monde, 2 février 2017).

Thomas Clerc

Thomas Clerc, né en 1965 à Neuilly-sur-Seine, est romancier, essayiste et universitaire. Après avoir publié des essais, notamment Maurice Sachs, le désœuvré (Allia, 2005), il publie chez Gallimard, dans la collection  L’Arbalète, L’homme qui tua Roland Barthes : et autres nouvelles qui lui valent le Grand Prix de la nouvelle de l’Académie française en 2010, Intérieur (2013), un roman très atypique qui décrit par le menu chacune des pièces de son appartement, dans la lignée de L’Infra-ordinaire de Georges Perec, puis Poeasy (2017), un recueil de 751 poèmes de genres très variés classés par ordre alphabétique.

On peut lire ces trois titres dans la salle H, et également voir ou écouter en ligne une présentation vidéo de Intérieur par son auteur ou écouter un entretien avec Manou Farine à propos de Poeasy (France Culture, 27 avril 2017).

Informations pratiques

- En savoir plus sur l’événement (sur le site de la BnF)

- Télécharger le calendrier et le programme complet de « Paris en toutes lettres » (Maison de la poésie) en pdf

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2017/11/gaelle-obiegly-et-thomas-clerc-a-la-bnf/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.