Manifestations

Théorie de l’apprentissage de Vapnik et intelligence artificielle

26 mars 2018

Vladimir Vapnik (Royal Holloway, university of London)

Vladimir Vapnik (Royal Holloway, university of London)

La quatrième et dernière conférence du cycle « Un texte, un mathématicien » organisé depuis   plusieurs années par la Société mathématique de France et la Bibliothèque nationale de France sera animée par Yann Le Cun. La conférence aura pour thème  « La théorie de Vapnik et les progrès récents de l’intelligence artificielle »

L’explosion récente de l’intelligence artificielle et de ses applications est due en grande partie à l’utilisation de l’apprentissage machine, particulièrement des techniques d’apprentissage profond. Dans La Nature de la Théorie Statistique de l’Apprentissage, publié en 1995, le mathématicien russe Vladimir Vapnik décrit les conditions générales dans lesquelles un système, informatique ou biologique, peut apprendre une tâche, et à quelle vitesse. Cette théorie n’explique pas l’efficacité des méthodes d’apprentissage profond : l’émergence et les succès de l’intelligence artificielle susciteront-ils une nouvelle théorie de l’intelligence ?

Yann Le Cun est directeur de Facebook Artificial Intelligence Research (FAIR) et professeur à la New York University (NYU) où il est affilié au Courant Institut of Mathematical Sciences, et au Center for Data Science. Après des études à Paris ponctuées par un diplôme d’ingénieur de l’ESIEE et un doctorat au sein de l’Université Pierre et Marie Curie, il est attaché de recherche à l’université de Toronto en 1987 puis chercheur aux Laboratoires Bell en 1988. Yann Le Cun devient ensuite chef du département de recherche en imagerie à AT&T Labs-Research en 1996 et rejoint NYU en 2003. Il rejoint Facebook fin 2013 où il crée Facebook Artificial Intelligence Research.

Les recherches de Yann Le Cun ont porté principalement sur l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine, la vision artificielle et la robotique. Il est l’inventeur des réseaux convolutifs et un des chefs de file de l’apprentissage profond qui depuis quelques années a révolutionné l’intelligence artificielle. Il a conseillé de nombreuses entreprises et co-fondé les startups Elements Inc. Et Museami. Yann Le Cun est membre de l’Académie Nationale d’Ingénierie des Etats-Unis et a été titulaire de la chaire annuelle « Informatique et sciences numériques » au Collège de France pendant l’année 2015-2016.

  • Pratique

La conférence aura lieu le mercredi 4 avril à 18h30 dans le Grand auditorium (Hall Est, site François-Mitterrand). Dans le cadre du plan VIGIPIRATE, merci de vous munir d’une pièce d’identité pour pénétrer dans l’enceinte de la BnF.

Accès gratuit.

  • En savoir plus

Pour accompagner cette conférence, une bibliographie et une présentation de documents sont à découvrir en salle C de la bibliothèque du Haut-de-Jardin.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2018/03/la-theorie-de-l-apprentissage-de-vapnik-et-les-progres-recents-de-l-intelligence-artificielle/trackback/

Commentaires (2)

  1. Ce serait intéressant d’avoir un document de cette conférence ou une vidéo.

 

Laissez un commentaire