Ailleurs

[Salon Livre Paris 2018] La Russie vue par la presse française et russe

19 mars 2018

Vue de Moscou

Vue de Moscou

Cette année, la Russie est le pays invité d’honneur du Salon du livre, Livre Paris 2018. Elle  est également l’objet de toutes les attentions par les commentateurs étrangers, depuis la réélection sans surprise hier, dimanche 18 mars, de Vladimir Poutine pour un quatrième mandat jusqu’en 2024.

A cette occasion en effet, les médias français ont réalisé plusieurs dossiers conséquents sur ce pays aux multiples visages, contradictoires et ambivalents pour la plupart. Voici une sélection que vous pouvez retrouver en salle de la presse de la Bibliothèque du Haut-de-jardin, sur place avec une antériorité de trois mois ; en ligne, via les ressources électroniques de la BnF : Pressreader et Factiva.

Le Monde s’est intéressé au passé de Poutine avec le dossier « Les villes qui ont façonné Poutine » (6-9 mars 2018, n°22751-22754) tandis que L’Express et l’Obs avec “Poutine saison 5″ (7 mars 2018, n°3479, p. 28-44) et “La Russie sous Poutine” (8 mars 2018, n°2783, p. 22-45) se penchent sur les raisons d’un si long pouvoir. Society (8 mars 2018, n°76, p. 28-45) avec “La vie sous Poutine” analyse la Russie sous un angle plus social. Ces quatre dossiers, publiés tous les quatre au mois de mars, donne une image à 360°C de la Russie actuelle.

Si vous souhaitez consulter la presse russe, six titres sont disponibles en salle de la presse, selon les mêmes critères d’antériorité : les trois derniers mois pour le support papier et pour les ressources électroniques Pressreader et Factiva :

- Argumenty i fakty est un hebdomadaire en langue russe d’information générale. Il fait paraître une édition internationale, imprimée en Allemagne et diffusée dans divers pays d’Europe et au-delà, très appréciée de la diaspora russophone à travers le monde.

- Izvestia est l’un des quotidiens russes de référence, tiré à 263 000 exemplaires, qui traite de tous les domaines de l’actualité, les articles étant souvent accompagnés de bons dessins humoristiques. Il paraît un supplément “Business” sur pages saumon le mardi et le jeudi. Fondé en mars 1917, Izvestia est l’un des deux plus célèbres quotidiens russes, l’autre étant la Pravda.

- Kommersant est un quotidien moscovite tiré à 114 000 exemplaires, traitant de tous les sujets, à dominante économique, avec des articles plus courts et plus percutants que ceux de ses confrères. Un supplément «Weekend» paraît le vendredi. Kommersant est un quotidien qui fut d’abord hebdomadaire à sa création, en 1990. Il se voulait un «journal à l’occidental», tant sur le fond que sur la forme ; il s’est même appelé durant un temps Kommersant-Daily. Il a exercé une certaine influence sur le journalisme en Russie et a formé beaucoup de jeunes professionnels, qui travaillent aujourd’hui dans d’autres rédactions. Jusqu’en février 2006, il appartenait à Boris Berezovski, l’oligarque déchu et en exil au Royaume-Uni avant d’être racheté par Alicher Ousmanov, un magnat de la métallurgie et PDG de GazpromInvestHolding, une filiale du géant russe Gazprom.

- Komsomolskaia Pravda est un quotidien moscovite - «La Vérité des Jeunesses communistes» - fondé en 1925 et tiré à 800 000 exemplaire. C’ est aujourd’hui un journal populaire au contenu très hétérogène : des photos de jeunes femmes dénudées cohabitent avec des bonnes enquêtes et des articles sérieux.

- Novaïa gazeta est le célèbre bi-hebdomadaire tiré à 530 000 exemplaires, pour lequel Anna Politkovskaïa travaillait. C’est un journal créé en 1993 lorsqu’une partie des journalistes de Komsomolskaïa Pravda claquent la porte avec l’ambition de lancer un grand quotidien indépendant, influent et riche. Même si Novaïa Gazeta n’est ni riche ni aussi influent qu’il le voudrait, il a néanmoins réussi à s’imposer comme un journal de qualité dénonçant sans complaisance les failles de la société russe, ce qui lui vaut de fréquents procès.

-Ogonek est un magazine d’informations générales et de reportages richement illustrés. Fondé en 1899, cet hebdomadaire fut le reflet de la vie littéraire et artistique soviétique dans les années 1970 et 1980, puis une des vitrines de la perestroïka, ce qui lui a donné une seconde vie. Il s’est ensuite transformé en magazine assez luxueux, axé sur des portraits de personnalités diverses et des reportages touristiques ou sur des sujets de société. Il a été racheté depuis 2009 par Kommersant.

Beaucoup d’autres médias russes n’ont dorénavant plus qu’une publication sur le web. Aussi vous pouvez consulter sur PressReader, une centaine de périodiques russes.

D’autres références sont à signaler également :

- XXI : « La dissidence dans le sang : entretien Zoïa Svetova  » par Léa Mauger, 1er octobre 2017, n°40, p. 154-165

- Courrier International : « La Crimée, entre mythes et châtiments » par Alexandre Kravetski, 23 novembre 2017, n°1412, p. 52-55 ; « Les lituaniens, indomptables voisins » par Leonid Mihajlovic, 22 février 2018, n°1425, p. 44-47

- L’Éléphant : « Il y a 100 ans éclatait la révolution russe » par Jean-Baptiste Veber, 1er octobre 2017, n°20, p. 134-145

- L’Express : « La Russie défie l’OTAN » par Romain Rosso, 13 septembre 2017, n°3454, p. 60-70 ; « RT, l’arme fatale de Poutine » par Charles Haquet, 17 janvier 2018, n°3472, p. 64-68

- Le Monde Diplomatique : « Donald Trump débordé par le parti antirusse » par Serge Halimi, 1er septembre 2017, n°762, p. 1-17 ; Dossier « La révolution russe en questions », 1er octobre 2017, n°763, p. 11-17

- Les Inrockuptibles : « Bienvenue sur télé Poutine » par Amélie Quentel, 20 septembre 2017, n°1138, p. 8-14

- Jeune Afrique : « Russie-Afrique. Le paradoxe de Lénine » par Christophe Boisbouvier, 15 octobre 2017, n°2962, p. 54-59

- Marianne : « Mémoire de Russes blancs » par Vladimir de Gmeline, 6 octobre 2017, n°1072, p. 56-61

- Le Point : « Les hommes du Kremlin » par Mikhaïl Zygar, 11 janvier 2018, n°2367, p. 60-63 ; « Héritière. La pasionaria Russe qui veut battre Poutine » par Marc Nexon,  11 janvier 2018, n°2367, p. 64-67

- Télérama : « Moscou ne croit plus en Lénine » par Olivier Tesquet, 25 octobre 2017, n°3537, p. 22-29

Pour aller plus loin :

- la bibliographie sur la Russie sous un angle politique, social, économique et dans les médias.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2018/03/salon-du-livre-2018-la-russie-vue-par-la-presse-francaise-et-russe/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.