Services aux lecteurs

La réservation de documents en ligne à Richelieu selon une lectrice

3 avril 2018

Façade de l aile Richelieu, vue du square Louvois - © BnF

Façade de l aile Richelieu, vue du square Louvois - © BnF

Nous avons récemment rencontré Marie, lectrice au département de la Musique depuis 2003 environ. Habitant en province, elle effectue actuellement un post-doc en Belgique, mais continue de fréquenter en moyenne deux fois par mois l’institution, aussi bien sur le site Louvois que sur le site François Mitterrand.

BnF : Vous êtes lectrice au département de la Musique et vous consultez des documents. Comment utilisez-vous le service de réservation à distance ?

Marie : Cela dépend de mes recherches. Je l’utilise aussi bien de chez moi pour préparer ma venue, ce qui est d’autant plus important car je ne suis pas parisienne, que sur place lorsque je tombe sur de nouvelles références au détour de mes recherches. J’utilise le service de la même façon que sur le site François Mitterrand.

Ce service de réservation à distance m’est très utile car il me permet d’anticiper ma venue et de trouver mes documents réservés immédiatement disponibles

BnF : Comment trouvez-vous ce service ? Facile d’emploi ? Clair ? Réellement utile ?

Marie : Ce service de réservation à distance m’est très utile car il me permet d’anticiper ma venue et de trouver mes documents réservés immédiatement disponibles. C’est très facile d’emploi, surtout pour quelqu’un qui a l’habitude du fonctionnement du site François Mitterrand, ce qui est souvent le cas pour un lecteur du département de la Musique, et les chercheurs en général. Nous devons souvent consulter dans différents départements pour compléter nos recherches (audiovisuel, littérature et art, histoire…).
Le seul bémol c’est que l’on est limité dans le nombre de réservations que l’on peut faire pour une journée. Mais dans l’ensemble c’est un bon service. Pour avoir connu la situation avant son ouverture, c’est une grande amélioration pour les lecteurs !

BnF : L’utilisez-vous dans d’autres départements ? Ou au contraire vous manque-t-il pour certaines collections ?

Marie : J’utilise bien sûr la réservation à distance à Tolbiac, mais je ne fréquente pas, ou rarement, d’autres départements spécialisés de la BnF. Le service est assez complet, sauf évidemment pour les documents pas encore catalogués, mais cela va de soi !

BnF : Comment pourrions-nous améliorer ce service ? Ou quel service complémentaire pourrions-nous lui adjoindre ?

Marie : Peut-être améliorer le service de reproduction ? J’ai eu quelques soucis avec le téléchargement de documents, mais les équipes de la BnF ont réagi vite et ça s’est réglé sans problème.
En tout cas la réservation à distance des documents a été une belle avancée pour les lecteurs qui l’attendaient depuis longtemps, de même que l’autorisation de prise de photo dans les salles pour les imprimés, et notamment pour les partitions !

  • En savoir plus

Pour en savoir plus sur la réservation à distance sur les sites Richelieu-Louvois-Opéra, consultez la page dédiée sur bnf.fr

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2018/04/marie-lectrice-a-richelieu-louvois-revient-sur-la-reservation-a-distance/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.