BnF, Manifestations

Rencontre avec Sorj Chalandon, le 12 avril 2018, dans le cadre du cycle « Les écrivains et la presse »

10 avril 2018

Couvertures de livres de Sorj Chalandon

Le 12 avril, pour la dernière séance du cycle « Les écrivains et la presse », nous recevons Sorj Chalandon. Il nous présentera son parcours et dialoguera ensuite avec Marie-Ève Thérenty, professeur de littérature française à l’université Paul-Valéry Montpellier III, qui travaille sur les relations entre les écrivains et la presse (Mosaïques : être écrivain entre presse et roman, 1829-1836 ; La littérature au quotidien : poétiques journalistiques au XIXe siècle).

Journaliste à Libération de 1973 à 2007, Sorj Chalandon écrit depuis 2009 pour Le Canard enchaîné. Grand reporter, il a reçu le prix Albert-Londres en 1988 pour ses reportages sur l’Irlande du Nord et le procès de Klaus Barbie. Certains de ses articles ont été réunis dans Crimes contre l’humanité : Barbie, Touvier, Bousquet, Papon consultable en salle D.

Sorj Chalandon a publié huit romans aux éditions Grasset depuis 2005. Il a reçu le prix Médicis pour son deuxième roman Une promesse en 2006 et le prix Goncourt des lycéens 2013 pour Le quatrième mur.

Sorj Chalandon nous parlera de son expérience de journaliste, en particulier de grand reporter, ainsi que de son passage à l’écriture romanesque. On voit rapidement le parallèle avec certaines thématiques couvertes en tant que journaliste (Mon traître, Retour à Killybegs, Le quatrième mur). Cependant, c’est surtout les liens entre une œuvre écrite sous forme de fiction et sa propre autobiographie qu’il explore. C’est parfois très visible et évident comme dans Le petit Bonzi ou Profession du père, mais cela fonctionne en fait, à des degrés divers, avec toute son œuvre, comme il s’en explique dans plusieurs entretiens et articles : L’Orient littéraire, Ouest-France, Les Échos, Le Temps.

Son dernier roman Le Jour d’avant a pour toile de fond la catastrophe de Liévin où, le 27 décembre 1974, une explosion tue 42 mineurs. Sorj Chalandon, alors âgé de 22 ans, est profondément marqué par cette injustice dont il suit le traitement dans la presse de l’époque.

Jeudi 5 avril, Salle 70, 18h30-20h, entrée libre

Pour plus d’informations :
Sur le calendrier du cycle
Vers les bibliographies « Les écrivains et la presse » et Le Canard enchaîné
Voir aussi sur le blog Gallica, la série de billets « Les écrivains et la presse ».

Sophie Robert, Chargée de collection, service Presse, Département droit, économie, politique.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2018/04/rencontre-avec-sorj-chalandon-le-12-avril-2018-dans-le-cadre-du-cycle-les-ecrivains-et-la-presse/trackback/

 

Laissez un commentaire



Pas d'URL (adresse de site web) ou alors sans le http, pour cause de spam.