Choix du bibliothécaire

[Actualités audiovisuelles] Gay games, le corps en jeu

11 juillet 2018

Paris accueille les 10ème Gay games du 4 au 12 août. Ouverts à tous, les Gay games réunissent des compétiteurs de tous les horizons, autour des valeurs de diversité, respect, égalité, solidarité et partage.

Gay games, le corps en jeu est une programmation de 20 films autour des jeux et des enjeux des minorités sexuelles au cinéma. Pour témoigner, informer et faire réfléchir sur la vie des athlètes et des homosexuels partout en France, mais aussi en Australie, en Pologne ou en Afrique du Sud.

Né en 1982 à San Francisco, les Gay games se déroulent tous les quatre ans et sont ouverts à tous sans qualification préalable, sans critère d’âge, ni de profession : “homos, hétéros, handicapés, sportifs ou pas, grands, petits, jeunes, vieux, etc. peuvent y participer en s’inscrivant”.

Pour cet été, 10 000 participants sont inscrits dans 36 sports et pour 14 événements culturels. “Le plus grand événement sportif et culturel du monde ouvert à tous”, entend lutter contre l’homophobie dans le sport. “Dans le monde, une dizaine de pays punissent encore l’homosexualité de peine de mort. Dans 76 autres, elle est illégale”, rappelle Manuel Picaud, Président bénévole de la Fondation inclusive Paris 2018.

Si dans le sport, l’homosexualité reste encore un très grand tabou, au cinéma, les personnages homosexuels bousculent les normes sociales et témoignent de la l’intolérance ou de la tolérance tout relative dont bénéficient les minoritaires, notamment dans les sociétés occidentales.

En France, les années sida ont été marquées par des œuvres fortes comme Les nuits fauves, et plus récemment 120 battements par minute. Depuis la société chemine de manière souvent sinueuse, comme en témoigne le remarquable film La sociologue et l’ourson, qui revient avec Irène Théry sur les débats houleux précédant l’adoption de la loi sur le Mariage pour tous.

Les films sont présentés autour de 4 thématiques : Compétition adresse les questions LGBT dans le milieu du sport ; Épidémique aborde la santé à travers le sida ; Résistances salue les formes de résistance à toutes les discriminations ; Business évoque la “mondialisation des corps”, dont témoigne à sa manière l’événement Gay games.

  • Où et quand ?

Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand
Bibliothèque du Haut-de-jardin, entrée libre tous les jours à partir de 17h

Séances illimitées sur tous les écrans audiovisuels à partir du mardi 31 juillet.
Du mardi au samedi (10h-20h) et le dimanche (13h-19h).

Séances gratuites sur le grand écran de la salle A, du mardi 31 juillet au dimanche 12 août 2018.
Du mardi au dimanche à 17h - Programme à consulter en salle A.

  • Pour en savoir plus

Tout savoir sur l’homosexualité au cinéma.
Retrouvez le Parcours cinéma sur le site officiel des Gay games.

  • Toujours plus

Les autres actualités des collections audiovisuelles de la BnF.
Toutes les [Actualités audiovisuelles] du Blog Lecteurs.

Julien Farenc (BnF)

______
Crédit photographique : [Act-up Paris] Marche du 1er décembre 2007 © William Hamon (cc) - Tom Waddell, fondateur des premiers Gay games, en 1959 au Springfield College (DR)

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2018/07/actualites-audiovisuelles-gay-games-le-corps-en-jeu/trackback/

 

Laissez un commentaire