Ailleurs, Choix du bibliothécaire

Visions de la Terre du Milieu à la Bodleian Library d’Oxford

18 juillet 2018

Bilbo comes to the Huts of the Raft-elves © The Tolkien Estate Limited, 1937

Présentée à la Weston Library à Oxford jusqu’en octobre 2018, l’exposition Tolkien : Maker of Middle-earth propose de découvrir plus de 200 pièces, issues du fonds de la Bodleian Library, des archives de la famille Tolkien, de collectionneurs privés et des fonds de l’université de Marquette aux États-Unis. Outre les lettres, les manuscrits et les documents relatifs à son œuvre, le visiteur peut aussi admirer des éditions rares, des illustrations et des cartographies du pays de Middle-earth.

Annotated map of Middle-earth © Williams College Oxford Programme & The Tolkien Estate Ltd, 2018

À la rencontre des hobbits

Lorsque Tolkien créa Bilbo le Hobbit, afin de divertir ses enfants, il ne se doutait pas du succès phénoménal que connaîtrait son œuvre. L’exposition permettra d’aller à la rencontre des hobbits, qui peuplent la Terre du Milieu, dont l’auteur a tracé quelques cartes. Mais qui sont ces personnages de taille réduite ? S’agit-il d’un simple mot imaginé par hasard ou d’un hommage aux créatures issues des contes des frères Grimm ? Pour celui qui fut professeur assistant de langue anglaise à l’université de Leeds en 1920, puis de vieil anglais à l’université d’Oxford en 1925, où il termina sa carrière en tant que professeur de langue et de littérature anglaises en 1959, ce terme de hobbit entre en résonnance avec la culture anglo-saxonne et les légendes germaniques qui l’ont inspiré.

Photo of JRR Tolkien aged 19 © The Tolkien Trust, 1977

Le père de la fantasy

Né en 1892, John Ronald Renel Tolkien était un créateur méticuleux, soucieux du détail, qui fait encore aujourd’hui l’objet d’une véritable « Tolkienmania ». Considéré comme le père fondateur de la fantasy, l’auteur anglais fait revivre les origines de l’humanité à travers ses créations insolites. Il a fallu attendre 1969 pour que les lecteurs français puissent lire la traduction de The hobbit, suivie par The Lord of the Rings. Ayant défendu l’apprentissage des langues, surtout germaniques, Tolkien a également bouleversé l’étude du poème anglo-saxon Beowulf et publié sur les contes de fées, témoignant de son intérêt pour les mythologies et les temps anciens. L’exposition, qui sera ensuite accueillie à New York, offrira également l’occasion de découvrir l’influence de Tolkien sur nombre de créateurs d’aujourd’hui, qu’ils soient auteurs, graphistes, réalisateurs ou concepteurs de jeux vidéos. À l’automne 2019, la BnF consacrera à son tour une exposition à J.R.R. Tolkien.

Conversation with Smaug © The Tolkien Estate Limited 1937

Pour aller plus loin

Découvrir J. R. R. Tolkien à la BnF

Lire J. R. R. Tolkien en Haut-de-jardin

Visiter l’exposition Tolkien : Maker of Middle-earth à la Weston Library d’Oxford, jusqu’au 28 octobre 2018

Découvrir les activités de la Tolkien Society.

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/lecteurs/index.php/2018/07/visions-de-la-terre-du-milieu-a-la-bodleian-library-doxford/trackback/

 

Laissez un commentaire