Archives de la catégorie Hommage

Hommage

Décès de Philip Roth, un géant du roman américain

23 mai 2018

Entré depuis peu dans « La Pléiade », l’écrivain new-yorkais Philip Roth, s’est éteint le mardi 22 mai 2018 à l’âge de 85 ans, six ans après avoir cessé son activité littéraire, laissant derrière lui une quantité impressionnante de récits, nouvelles et romans.

Un enfant d’immigré juif new-yorkais

Né en 1933 à Newark dans le New Jersey dans une famille d’immigrés juifs, Philip Roth s’est consacré dès 1960 à l’écriture et croque avec verve son quartier avant de s’essayer à la satire politique dans les années 1970 (Our gang, 1971; The Plot against America, 2004). Avec ses satires crues et ses portraits vitriolés des mœurs de la petite bourgeoisie juive américaine, Roth impose un style où se croisent l’humour et l’autofiction, jouant avec son double imaginaire : Nathan Zuckerman (My Life as a man, 1974 ; The Ghost Writer, 1979 ; Zuckerman Unbound, 1981 ; The Anatomy Lesson, 1983). Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Hommage

Hommage à Gérard Genette (1930-2018)

19 mai 2018

« Zut. Ce pourrait être mon dernier mot » : ainsi se terminait l’abécédaire de Bardabrac en 2006. Gérard Genette, critique et théoricien de la littérature, figure du monde littéraire, est mort jeudi 11 mai. Il avait 87 ans.

Né le 7 juin 1930, fils d’un ouvrier du textile, il entre à l’École normale supérieure « avec retard » à cause d’une pleurésie en 1951, puis est reçu 3e à l’agrégation de lettres en 1954. Il déroule ensuite une belle carrière de professeur et de chercheur. Grâce à Roland Barthes, il est nommé directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études, avant de devenir directeur de recherches à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, poste qu’il occupe jusqu’à sa retraite en 1994. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Hommage

Clément Rosset (1939-2018). In Memoriam

29 mars 2018

Le philosophe Clément Rosset est mort le 27 mars. On trouvera ci-dessous une bibliographie de ses ouvrages disponibles en libre-accès de la salle J .

L’Anti-nature: éléments pour une philosophie tragique. 2e éd. Paris, PUF, 1986. 330 p. (Quadrige, 89)
Salle J – Philosophie – [194.409 2 ROSS 4 anti]

L’école du réel. Paris, les Éd. de Minuit, 2008. 473 p. (Paradoxe)
Choix de textes publ. de 1977 à 2006.
Salle J – Philosophie – [194.409 2 ROSS 2 e]

Écrits sur Schopenhauer. Paris, Presses universitaires de France, 2001. 253 p. (Perspectives critiques)
Salle J – Philosophie – [194.409 2 ROSS 4 ecri] Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Hommage

Disparition de l’historien Pierre Milza (1932-2018)

5 mars 2018
Pierre Milza

Pierre Milza

Pierre Milza était professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Sciences Po Paris. De nombreux étudiants d’histoire le connaissaient pour ses manuels rédigés à quatre mains avec Bernstein.

Sa disparition récente est l’occasion pour la Bibliothèque nationale de France de lui rendre hommage en retraçant son parcours intellectuel au travers d’ouvrages disponibles à la consultation dans nos salles de lecture. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Hommage

Hommage à Paul Otchakovsky-Laurens

5 janvier 2018

Disparu le 2 janvier 2018 dans un accident de voiture, Paul Otchakovsky-Laurens a marqué l’histoire récente de l’édition française. Né le 10 octobre 1944, il est le fils du peintre Zelman Otchakovsky, décédé trois mois après la naissance de son fils. Il porte également le nom d’une cousine de sa mère, Berthe Laurens, qui l’a adopté alors qu’il était enfant.

Stagiaire puis lecteur chez Christian Bourgois en 1969, Paul Otchakovsky-Laurens entre chez Flammarion en 1970, également comme lecteur. Il y crée en 1973 la collection « Textes » qu’il dirige jusqu’en 1977. Cette année-là, il quitte Flammarion pour Hachette où il crée la collection P.O.L. – ses initiales –, et édite un an plus tard La Vie mode d’emploi de Georges Perec. La collection est alors devenue un département au sein de Hachette. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn