Archives de la catégorie Hommage

Choix du bibliothécaire, Hommage

Hommage à Hubert Lucot (1935-2017)

22 janvier 2017

Hubert Lucot, l’un des écrivains les plus singuliers de la fin du XXe siècle et du début du XXIe, trop novateur sans doute pour ne pas être assez peu connu du grand public, vient de mourir, à l’âge de 81 ans, dans la nuit du 18 janvier 2017.

Hubert Lucot, fils du réalisateur René Lucot, est né en 1935 à Paris. S’il déclare s’être senti écrivain dès l’âge de 8 ans, il ne publie ses premiers livres qu’à 45 ans. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

BnF, Choix du bibliothécaire, Hommage, Valorisation

Françoise Giroud, “Une femme de presse”

1 décembre 2016

Françoise Giroud par Delius (avec l'aimable autorisation de l'auteur)

Du 14 novembre 2016 au 14 février 2017, une présentation d’ouvrages et une bibliographie célèbrent le centenaire de la naissance de Françoise Giroud en salle B.

Françoise Giroud, née Léa France Gourdji à Lausanne en 1916, débute sa carrière comme scripte au cinéma avant de devenir scénariste, ce qui lui permet de faire ses premières armes dans l’écriture.

Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Choix du bibliothécaire, Hommage

Shakespeare, l’incomparable

1 décembre 2016

Né en 1564 à Stratford-upon-Avon et mort en 1616, il y a 400 ans, William Shakespeare est l’un des plus grands poètes, dramaturges et écrivains de langue anglaise, qui influence aujourd’hui encore les artistes.

Ses pièces, comédies et tragédies, continuent d’être jouées partout dans le monde. La troupe de Shakespeare, qui résidait au théâtre du Globe, était réputée comme la meilleure compagnie de Londres. Son influence sur le théâtre moderne a contribué à la transformation de la dramaturgie et ouvert le champ de la création sur les personnages, leur psychologie, l’action et le genre. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Choix du bibliothécaire, Hommage

Hommage à André Ruellan, alias Kurt Steiner, auteur français de SF

25 novembre 2016

André Ruellan, qui vient de disparaître, s’inscrit dans la liste des grands auteurs français de science-fiction, même s’il a écrit dans d’autres domaines (roman policier, humour, poésie) ou a pratiqué d’autres activités (notamment à la télévision et au cinéma).

Né le 7 août 1922 à Courbevoie, et grand lecteur dans son enfance de romans fantastiques et d’aventures, André Ruellan commence après la guerre une carrière d’instituteur, qu’il interrompt vite pour se tourner vers des études de médecine. Il exercera ce métier jusqu’en 1970. Mais, saisi par le démon de l’écriture, il entre dans la collection populaire Angoisse des éditions Fleuves Noir, en utilisant un pseudonyme, Kurt Steiner :

Quand j’ai commencé à écrire au Fleuve Noir, beaucoup d’auteurs français utilisaient des noms anglo-saxons, pour me démarquer j’en ai pris un allemand. À l’époque la signature appartenait à la maison d’édition donc si je voulais écrire ailleurs, il m’en fallait d’autres. Et comme pour l’histoire de la parcelle d’âme que l’on vous prend en vous photographiant, j’ai préféré conserver mon nom et vendre un leurre.

Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Choix du bibliothécaire, Hommage

Le Prix Goncourt 2016 est attribué à Leïla Slimani

4 novembre 2016
Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

Photo Catherine Hélie © Gallimard

Le jury du Prix Goncourt a rendu sa décision hier 3 novembre. C’est la jeune romancière Leïla Slimani, âgée de 35 ans, qui a remporté le prix.

Son roman Chanson douce, tiré d’un fait réel, raconte l’histoire d’un jeune couple qui décide d’embaucher une nounou à domicile afin de s’occuper de ses deux enfants. Louise, c’est son prénom, semble parfaite, dévouée, douce, prévenante. Le couple, fort occupé et plein de confiance, ne se rend pas compte que certaines de ses attitudes ou remarques vont exacerber la jalousie et être interprétés de façon démesurée. Les parents ne voient pas l’emprise malfaisante de Louise grandir jusqu’au drame : Louise tue les deux enfants. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn