Choix du bibliothécaire

[Actualités audiovisuelles] Klonaris/Thomadaki Manifeste. Le cinéma corporel

27 avril 2016

Trois œuvres des plasticiennes qui ont confié leurs archives à la BnF, sont à découvrir sur le grand écran de la salle A, salle de l’audiovisuel de la Bibliothèque du Haut-de-jardin.

Ces projections accompagnent l’importance rétrospective consacrée à Klonaris/Thomadaki à la Galerie nationale du Jeu de Paume. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Choix du bibliothécaire

[Actualités audiovisuelles] Plan large sur la Corée, une autre exception culturelle

9 mars 2016

La Corée du Sud est l’un des rares pays où le cinéma national pèse plus que le cinéma étranger – notamment américain.

Et l’engouement pour les films sud-coréens ne se limite pas aux frontières du pays : ceux-ci se distinguent dans les festivals internationaux.

Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Choix du bibliothécaire, Manifestations

[Actualités audiovisuelles] Charles Matton, cinéaste

16 février 2016

Prolongez la visite de l’exposition Le peintre Charles Matton, cinéaste et écrivain, en découvrant son œuvre au cinéma sur tous les écrans audiovisuels du Haut-de-jardin, et sur le grand écran de la salle A, salle de l’audiovisuel. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Choix du bibliothécaire

[Actualités audiovisuelles] Mon premier long-métrage : quelques jeunes pousses du cinéma français

3 février 2016

Près de 800 premiers long-métrages de fiction français ont été montrés sur les écrans en quinze ans, de 2000 à 2015, Mon premier long-métrage porte à notre regard 51 films remarqués dans les festivals, distingués par la critique et les prix indépendants.

Mon premier long-métrage ne témoigne ni d’une nouvelle vague, ni d’une nouvelle génération du cinéma français, mais d’un foisonnement d’itinéraires particuliers, qui nourrissent autant d’œuvres singulières, encore aux marges de l’industrie. Aucune esthétique, aucune forme ou genre ne s’impose, mais une sincérité et une liberté de ton, une fragilité qui renouvellent à l’évidence le cinéma français. Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn

Choix du bibliothécaire

[Actualités audiovisuelles] Le pays d’où l’on ne revient jamais

16 décembre 2015

“Notre pays à nous, c’est ce maigre rivage où nous voici jetés” (Jean Paul de Dadelsen).

Avec le dernier chapitre de la programmation de cinéma documentaire Exilés - Cinéma d’urgence, des émigrés d’hier se remémorent l’exil, le déracinement, l’espoir, et leur précieuse culture en héritage.

Lire le reste de cet article »

Partager ce billet
  • TwitThis
  • Facebook
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
  • LinkedIn