Genres « phonographiques »

Opéra et musique classique

27 février 2009
Photo arquera (cc)

Photo arquera (cc)

Apothéose de Lully de François Couperin et Iphigénie en Tauride

Écouter l’enregistrement
(le premier disque microsillon édité en France en 1949)
:
Apothéose de Lully; Quatrième concert royal ; La sultane. T. 1, de François Couperin (1668-1733)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Iphigénie en Tauride (1932) Orchestre de l’Oiseau-lyre dirigé par Roger Désormière

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Auteur Couperin, François (1668-1733) [Compositeur]
Titre L’apothéose de Lully [Concert instrumental sous le titre d'Apothéose composé à la mémoire immortelle de l'incomparable M. de Lully]. [Extrait].
Interprète : Orchestre de l’Oiseau-lyre
Désormière, Roger (1898-1963) [Chef d'orchestre]
Création / Publication L’Oiseau-lyre OLLD1, 1949
Description 1 disque: 33 tours; 30 cm.

Notes Enregistré en 1948 à Paris. Sur l’autre face du disque figurent: Le Quatrième Concert royal et La Sultane du même compositeur. Durée de l’extrait présenté: 4 min 12 s.
Sujets Lully, Jean-Baptiste (1632-1687)
Musique instrumentale
Disques - France
Cote Bibliothèque nationale de France, Département de l’Audiovisuel
SD 30 123629

L’enregistrement de L’Apothéose de Lully du compositeur français François Couperin (1668-1733) résulte de la rencontre de deux pionniers dans la restitution de la musique baroque en France. Louise B. Dyer se lance, en 1932, dans l’édition discographique et de musique imprimée, consacrant une part importante de son catalogue à la redécouverte de ce répertoire. Le compositeur et chef d’orchestre Roger Désormière, fervent militant de la musique française crée à l’époque nombre d’œuvres de ses contemporains et redécouvre maintes pièces musicales de la période baroque. À ce titre, il conduit en 1930 la Société de Musique d’Autrefois. La présente édition, commercialisée pour Noël 1949, constitue le premier disque microsillon publié en France. Il marque une étape importante dans l’évolution du mode de diffusion de l’enregistrement. Il s’agit en fait du transfert sur ce nouveau support d’un enregistrement réalisé en 1948 et édité originellement sur disque 78 tours.

Iphigénie en Tauride (1932)

O malheureuse Iphigénie : air d’Iphigénie ; Alceste. Divinités du Styx… / Gluck, comp. ; Suzanne Balguérie, S; accomp. d’orchestre ; Albert Wolff, dir. / Gluck, Christoph Willibald von (1714-1787). Compositeur, 1932

Partager :
  • del.icio.us
  • Google
  • Facebook
  • HelloTxt
  • TwitThis
  • Ping.fm
  • Digg
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!
Adresse du rétrolien (trackback) pour ce billet :
http://blog.bnf.fr/voix/index.php/2009/02/27/opera-et-classique/trackback/

Commentaires (2)

  1. Il est inutile de “bourrer” les urnes en votant plusieurs fois pour le même titre. Les anomalies de ce type sont repérables et corrigées par l’équipe du blog.

    Soyons fair play pour nos arrière petits-enfants.

  2. Soyons fair play mais pas stupide.
    Pourquoi ce type de décision ne se fait pas sans avis de spécialistes et musicologues?

 

Laissez un commentaire